NOUVELLES dans SOUFFLE D'EDEN et critiques

SOUFFLE D'EDEN 
Ce qui m'a plu dans cet E-Zine était :

D'une part, qu'il a été crée par Martyne Pigeon, une artiste (écrivain, réalisateur) dont j'ai le plus grand respect et une amie du Québec où j'ai passé un an. Une femme exceptionnelle qui n'a pas hésité à venir à Montréal pour filmer mon premier scénario-court métrage.

D'autre part, Souffle d'Eden raisonne avec ma philosophie qui est de "prôner la diversité" des genres littéraires dans le domaine de l'Imaginaire et des valeurs humanistes que SE qualifie de morale "judéo chrétiennes", souvent mal interprété par les anticléricaux de base. Alors que Souffle d'Eden s'adresse aux jeunes lesquels ont besoin de repères... Pour ma part je n'écris pas en pensant à la morale mais  ce que j'écris est certainement relié à "ma morale" qui se résumerait à "se respecter et respecter les autres".

Les nouvelles peuvent être lues en e-book ou la revue peut être commandée "sur papier" et c'est vraiment une belle revue ! Les illustrateurs talentueux font un formidable travail !

Nouvelles Publiées dans Souffle ... :


Les Etoiles, Fantastique. p 26- , dans le numéro 3

Le Roi pervers,  SF. p 61- , dans le numéro 4: magasine accessible en e-book ici

"TROLLITUDE" dans un hors série sur le Harcèlement Scolaire, appelé Victoire, pour Souffle d'Eden .

Pour "Le Roi pervers" , ils/elles ont écrit : 

L'auteure Elisabeth Charier :

Drôle de punition pour un roi cruel qui se termine par la réunification de deux peuples. Une belle histoire entre conte et légendes anciennes.

extrait de sa chronique , très développées sur les autres nouvelles et Souffle d'Eden sur son site: cliquer ici

L'auteure Anna Combelles :

La nouvelle Le roi Pervers est un texte agréable à lire, nous entraînant dans un univers où deux mondes s'affrontent. Le roi, homme aux coutumes morbides, se voit confronté à une régression vers l'enfance, à travers des portes de destinée.
L'écriture est simple, sans manières, et cette simplicité amène rapidement au rêve. Le format de nouvelle implique un texte complet en quelques pages, et l'exercice est réussi ! Toutefois, si l'onirisme de la dernière partie m'a bien plu, le traitement de la première avec les deux mondes présentés m'a paru un peu haché, un peu moins magique.
Jolie nouvelle, un brin moralisatrice.

Son blog à découvrir: cliquer ici


Pour "Les Etoiles" , ils/elles ont écrit :

L'auteure Françoise Grenier Droesch : (écrit aussi pour "Les Etoiles")


Vraiment, j'ai adoré. Une fois, les premières lignes commencées, je n'ai pas pu m'arrêter. J'avais envie de connaître la fin. C'est bien construit avec une écriture fluide. Tu as aussi le don de croquer des personnages étonnants comme ce Niels dans l'histoire " Les étoiles". La chute est surprenante, je ne m'y attendais pas ! 
Le roi Pervers est d'une construction très élaborée avec une certaine morale qui fait plaisir à "entendre". Tu as ta petite musique et ce fut une découverte pour moi : ton univers, ton écriture me font rêver et j'en redemande même si c'est parfois assez cruel.

Son blog à découvrir: cliquer ici







2 commentaires:

  1. Vraiment, j'ai adoré. Une fois, les premières lignes commencées, je n'ai pas pu m'arrêter. J'avais envie de connaître la fin. C'est bien construit avec une écriture fluide. Tu as aussi le don de croquer des personnages étonnants comme ce Niels dans l'histoire " Les étoiles". La chute est surprenante, je ne m'y attendais pas !
    Le roi Pervers est d'une construction très élaborée avec une certaine morale qui fait plaisir à "entendre". Tu as ta petite musique et ce fut une découverte pour moi : ton univers, ton écriture me font rêver et j'en redemande même si c'est parfois assez cruel.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Françoise et venant de toi je suis très très touchée !

    RépondreSupprimer